Maroc

Maroc

Les choses à faire - général

Le Maroc

Séparé de l’Europe uniquement par le détroit de Gibraltar, le Maroc est le pays de quatre saisons qui résume tout le continent africain , avec ses forêts , les déserts , les dunes, montagnes, cascades et presque vert. Connu par les palais entourés de jardins somptueux, animés souks où se mêlent des couleurs vibrantes , le parfum des épices , de magnifiques mosquées , les jolis villages de la mer, les sommets enneigés du Haut Atlas et le désert à l’infini dans le Sahara … Le Maroc est un pays particulièrement gâté !

Au Maroc le tourisme est devenu une priorité de son plan de développement puisqu’il impacte pratiquement tous les domaines de l’activité économique. Véritable moteur de croissance, le Maroc est un havre de plaisir qui conviennent à tous les goûts pour ceux qui veulent profiter des meilleurs moments de la vie.

Principales villes et ses atractions

Les inséparables villes du Maroc:

Casablanca est la ville « phare » du Maroc, elle vise à séduire les touristes qui viennent voir sa grande mosquée Hassan II, qui est franchement la deuxième grande mosquée du monde. Sauf que la majorité des visiteurs ne demeurent pas longtemps à Casablanca, car étant une ville relativement moderne, elle n’offre pas la mutation recherchée par la plus part des touristes. On préfère donc

Marrakech et ses environs (Essaouirra, Ouarzazate, Agadir…), ville plus authentique avec ses souks sonores et son ancienne ville fértile en coins antiques qui valent le détour (comme les Tombeaux Saadiens et les vestiges du Palais El Badi …), cette ville peut sembler difficile à ceinturer, surtout les premiers jours. D’ailleurs vous aurez le choix, vu que les riads poussent comme des champignons et sont actuellement plus de 200.

Fès petit joyau du Maghreb, Fès est la capitale culturelle du pays. Elle se trouve au nord du Maroc, cette ville est un neutre musée du VIIIème siècle, cette ville est considérée aussi comme la doyenne des quatre cités impériales. Ses talentueux artisans la garde soigneusement, et en font la détentrice du capital du pays et la préservatrice des traditions de son patrimoine.

Tachez aussi de vous rendre à la cité de Meknès, adresse inévitable, connue sous le nom de « Versailles du Maroc » pour sa sublimité et son éclat. Adresse à garder dans les premières pages de son agenda ! Et puis finalement, une virée au Maroc n’aurait aucun sens sans les excellentes expéditions dans le Sahara, soit à dos de chameau ou en 4×4 ou même à pied, car de ce côté-là, les moyens sont diverses et les idées ne manquent vraiment pas.

Climat et géographie

Le climat marocain varie selon les régions et les saisons, certaines villes sont plus agréables que d’autres, comme il se caractérise par deux climats distincts : méditerranéen et atlantique.

Chaque saison offre ses avantages et une lumière qui lui est propre. Les voyageurs pourront donc parcourir le pays toute l’année.

Son climat est Méditerranéen au nord, océanique à l’ouest, continental à l’intérieur des terres et saharien au sud va vous permettre d’apprécier les richesses et la diversité du pays toute l’année, si vous vous imaginez le Maroc comme un pays de dunes, aride et désertique vous allez être surpris, les régions le long des côtes sont particulièrement verdoyantes et adaptées à toutes sortes de cultures. Les hivers sont doux et humides tandis que les étés sont chauds et secs.

Dans le Maroc pré-saharien le climat est désertique, avec des températures pouvant dépasser les 40 degrés en journée.

Pays Maroc
Formalités d'entrée

Passeport : Un passeport valide est nécessaire. Il est indispensable qu'il soit légal encore au moins 6 mois à compter de la date d'entrée dans le pays. Les citoyens de l'Union européenne n'ont pas besoin de visa pour une durée de voyage de minimum 3 mois.

Langues parléesArabe, berbère, français
Monnaie nationnaleDirham marocain (MAD)
Superficie (km2)710 850 km²

Sports et nature

Sport et Nature

Sport

La pratique des sports "classiques" (tennis, volley, équitation) est vivable dans la plupart des villes.

Au Maroc le sport roi demeure le football, les vacanciers préfèrent, en général, profiter des avantages géographiques et climatiques du pays pour se consacrer aux joies de la randonnée, des sports nautiques, du golf et même du ski.

Avec plus de 3000 km de côtes, le Maroc réjouit depuis longtemps les amoureux de la mer et de l'océan et offre de nombreuses opportunités pour pratiquer les sports nautiques tels que le surf, la planche à voile, le kite-surf. Aussi les sports nautiques sont à l'honneur dans l'intérieur du pays.

Randonnées et excursions

Le Maroc est le paradis des promeneurs. Au programme : la meilleure saison pour une randonnée pédestre s'échelonne d'avril à octobre. En hiver, préférer le désert.

Chargez la mule et réservez vos places, pour une promenade de quelques jours au travers des montagnes du Rif ou encore du Toubkal dans le Haut Atlas, sui sont beaucoup plus tranquilles.

Ski

Les stations de ski marocaines disposent d'un équipement très intéressant.
le Haut Atlas central offre de nombreuses occasions de randonnées hors-pistes, la raison par laquelle les spécialistes du ski de randonnée connaissent le Maroc depuis longtemps. Les amateurs de ski de fond préfèrent toujours le Moyen Atlas et la région d’Ifrane, pour d’authentiques randonnées dans les forêts de cèdres.

Golf

Au Maroc, le golf est l'un des sports les plus développés et reconnu du pays. Plus de 15 golfs répartis sur différents villes, pour un total supérieur à 200 trous, voilà ce qui attire des golfeurs du monde entier. L’évolution du golf au Maroc est l'œuvre du Roi Hassan II, lui-même grand gourmand de ce sport et fin stratège en matière de tourisme.
La qualité des greens et la renommée du trophée Hassan II sur le célèbre parcours du Golf de Dar es Salam à Rabat y sont pour beaucoup.

Nature

Nature / Faune :

Le Maroc rassemble une faune très élargit dans laquelle ya quelques animaux spéciaux comme le cerf de Barbarie, l'Écureuil de l'Atlas, le dromadaire, le Vautour, les hérissons de l'Atlas, le dauphin, le chacal.
Les oiseaux sont très présents avec une grande diversité dans les espèces. Nombreux serpents d'espèces diverses.

Nature / Flore

La flore marocaine compte près de 4500 espèces. A ne pas manquer : les forêts de cèdres, palmiers, thuyas, dattiers, amandiers, figuiers, oliviers, acacias, chênes-verts…

Nature / Paysages

Laayoune et l'ouest saharien :
Au bord de l'océan Atlantique, et aux portes du Sahara, Laâyoune ou "la ville des sables" accueille les visiteurs dans un décor naturel splendide et varié. C'est d'ailleurs pour le décor et la vision naturelle que l'on vient à Laayoune car la ville elle-même ne date que de 1940.

Culture et l'histoire

Culture et l'histoire

Culture

Il faut changer
La culture Marocaine est un mélange de culture africaine, européenne et musulmane. De nombreux déplacements qu’a connus le Maroc ont créé un esprit de tolérance et d’ouverture. Aujourd’hui, islam, christianisme et judaïsme s’y enrichissent intellectuellement par le partage et la succession de leur culture.
Le respect mutuel entre les religions qui y sont pratiquées a bien donné naissance à une société de paix qui partage les traditions et les valeurs. La capacité de l’islam marocain à s’adapter à la progréssion permanente de la société, au développement scientifique, social et culturel. À travers les siècles, il a pu faciliter la cohabitation des cultures.

Le Maroc est un endroit d’islam où le respect des autres communautés spirituelles et culturelles fondent une identité ouverte sur la différence.

Il dispose d'un patrimoine culturel et civilisationnel riche et diversifié.

Patrimoine culturel, Archéologie, Musée

Le premier but des collections au Maroc est qu'ils sont le plus souvent installés dans des vieux palais aux merveilleuses salles d'exposition. Le pays estime de nombreux musées, voici les plus intéressants à ne pas manquer quand on se trouve dans la même ville.

  • Musée Ethnographique Dar Batha (Fès): Dans un ancien palais royal estival, une luxueuse collection d'art traditionnel (poteries, céramiques au bleu de Fès, coutures, bijoux et tapis berbères. Mais aussi astrolabes, corans enluminés et intérêt non négligeable, un jardin andalou frais comme il se doit.
  • Rabat, le musée des Oudaïa: Ce musée dispose beaucoup de pièces précieuses, qui récitent l'histoire du Maroc, de la Préhistoire jusqu'à l'époque islamique.
  • Marrakech: Dans le musée situé au cœur de la médina, canons enluminés du Coran, pièces de monnaie, œuvres de céramique et bijoux rares.

Patrimoine culturel / Culture urbaine / monuments

Le Maroc estime une trentaine de médinas traditionnelles érigées autour du Xe siècle après JC, dont cinq représentent aujourd'hui au patrimoine mondial de l'Unesco.

Quelques médinas à ne pas manquer :

  • Fès: La médina préserve un centre de négoces (coton, soie, brocard ou tapis), immatriculée au Patrimoine Mondial de l'humanité, ainsi qu'un souk des poteries en céramique bleu cobalt, la couleur traditionnelle de Fès. Ne pas manquer le très odorant souk qui travaillent les peaux comme autrefois des tanneurs de cuir.
  • Meknès: Médina animée avec ses palais, souks, places, jardins marchés et mosquées,... Ne pas manquer la place principale El Hédim renommée pour ses portes charmantes et derrière les arcs des potiers un magnifique marché couvert où l'on trouve de tout.
  • Rabat: La médina contient différents souks organisés par métier. Avantage, la médina de Rabat se démasque sans guide avec ses trois grands axes principaux. À côté de ces rues commerçantes très animées, d'innombrables petites ruelles aux maisons arborant de magnifiques portes en bois foncé décorées de clous sombres et de heurtoirs sculptés.
  • El Jadida: L'Église de l'Assomption côtoie la mosquée ! La médina Encerclée par des bastions offrant une vue exceptionnelle sur la mer, elle abrite des maisons d'influence portugaise avec leurs balcons en ferronnerie.

Cuisine et spécialités culinaires

La cuisine marocaine a une excellente réputation, les plats marocains ont une influence méditerranéenne, africaine et arabe. Les restaurants offrent des menus variants, tajine au poulet au citron et aux olives, agneau ou bœuf au miel, poisson ou crevettes dans une sauce tomate épicée. Les plats les plus connus sont le couscous et le tajine, accompagnés de viandes et de légumes préparés pendant plusieurs heures dans un pot d'argile.

Les soupes gardent aussi leurs place pour les petits déjeuners, la Bissara, une soupe épaisse à base de pois cassés et d'huile d'olive.
Un apport berbère populaire à la cuisine marocaine est le Kaliya, un mélange d'agneau, de tomates, de poivrons et d'oignons présenté avec du couscous ou du pain. Les Marocains choisissent souvent de commencer leur repas avec un bol de harira (soupe marocaine), une délicieuse soupe à base de lentilles, pois chiches, bouillon d'agneau, tomates et légumes.

Histoire

Il est toujours intéressant de découvrir les événements majeurs qui ont marqué l'histoire riche d’un pays que l'on souhaite visiter, l'histoire du Maroc s’étalait sur plusieurs siècles.

Les premiers habitants du Maroc ont été les Berbères. Au 7e siècle avant JC, les phéniciens établirent des cités le long de la côte méditerranéenne avant d’être relayés par les Carthaginois puis par les romains, jusqu’à leur renversement contre les soldats de Rome au 2e siècle avant JC. Mais au fil des siècles, la force de l’empire romain décrut, et la région passa sous l’emprise de l’empire Byzantin.

Au 7e siècle de notre ère, les Arabes conquirent la région, et y apportèrent l’Islam. S’en suivit une succession de dynasties musulmanes, la plus connue étant celle des Saadiens (fin du 16e siècle) durant laquelle du Maroc connu une période faste de son histoire avec une grande expansion autant au niveau territorial qu’au niveau culturel.

Au milieu du 17e siècle, la dynastie des chérifs alaouites accéda au pouvoir ; et c’est encore elle qui gouverne le Maroc de nos jours.

Au 19e siècle, le Maroc se vit sous l’influence des pays européens, notamment la France et l’Espagne, qui occupait alors la côte méditerranéenne.

En 1912, le Maroc devint un protectorat français malgré la présence des Espagnols dans le Nord.

Les français contrôlèrent alors l’économie marocaine, et bâtirent entre autres des routes, voies ferrées et le port de Casablanca. Beaucoup de français s’établirent alors au Maroc, mais l’opposition des Marocains fut intense ; et en 1956 la France du reconnaître l’indépendance du Maroc, de même que l’Espagne (sauf pour Ceuta et Melilla). Le 8 mai 1958 le Maroc est se déclare Monarchie Constitutionnelle.

Le roi Hassan II fut couronné en 1961, et mourut en 1999. Au milieu des années 1970, le Maroc ambitionna le Sahara occidental, territoire appartenant à l’Espagne mais qui demandait son indépendance. Un traité fut signé en 1991, mais la fermeté du Maroc aliéna les autres pays d’Afrique.

Malheureusement, il n'y a aucune offre d'activité à cet endroit pour le moment.